balancelle bébé

Comment choisir une balancelle pour bébé ?

par | Avr 25, 2022

La plupart des enfants ne dorment malheureusement pas jusqu’à ce que leurs mères les tiennent et les bercent. Pour éviter qu’ils adoptent cette habitude qui peut s’avérer fatigante pour les mamans, nous vous proposons d’offrir à votre petit une balancelle pour l’aider à se débarrasser de cette mauvaise habitude. Mais comment choisir la meilleure balancelle pour bébé ? Suivez-nous dans cet article pour plus de détails sur le sujet.

Comment choisir une balancelle pour bébé ?

Beaucoup de gens pensent que les balancelles ne sont pas adaptés aux nouveau-nés, mais en vrai, vous pouvez utiliser les balancelles dès la naissance de votre enfant jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de six mois ou jusqu’à ce que votre enfant pèse 11 kilogrammes. Il sera capable de s’asseoir seul. Vous devez savoir que :

  • Il existe plusieurs types de balancelles disponible sur le marché. Vous pouvez vous permettre de continuer à les utiliser jusqu’à ce que votre enfant pèse 13 kilogrammes ;
  • Vous devez vous assurer qu’il soit adapté à votre enfant avant d’effectuer votre achat. Il est préférable de garder le bon d’achat afin de renvoyer la balancelle au vendeur si vous trouvez que cette dernière ne convient pas à votre petit ;
  • La balancelle est un équipement pour bébé qui est bien sécurisé. Elle vous permettra de faire d’autres taches ou de vous reposer sans vous sentir anxieuse ;
  • Le prix des balancelles est raisonnable, elles sont en général moins chers que beaucoup d’autres équipements pour bébé. La balancelle peut devenir le lieu de prédilection de votre enfant, car il le détend, le calme et l’aide à dormir.

Vous devez faire attention lorsque vous placez votre enfant à l’intérieur de la balancelle, veuillez suivre les étapes suivantes :

  • Lorsque vous le placez à un angle compris entre 30 et 45 degrés verticalement, cela peut faire dévier sa tête vers l’avant, ce qui obstrue sa respiration ;
  • La balancelle peut être glissante. Cela peut faire glisser votre bébé quand il se balance avant de se coucher. Les enfants plus âgés peuvent le secouer violemment si vous ne le surveillez pas attentivement ;
  • L’enfant risque de tomber de la balancelle si le père ou la mère s’endort sans surveiller l’enfant ou si l’enfant est assez grand pour bouger. Il va falloir faire preuve de prudence.

Quels sont les inconvénients des balancelles pour bébés ?

Le bébé peut être affecté par le syndrome du bébé secoué qui est une blessure résultant d’une secousse forte ou violente. L’enfant est exposé à tout type de blessure, les plus courantes sont les blessures aux membres, à la poitrine et aux épaules.

Plusieurs études ont prouvé que bercer doucement le bébé avec un drap l’aide à obtenir un sommeil plus rapide et plus profond, vous pouvez utiliser pour cela un lit à bascule, une chaise à bascule, un hamac ou une balancelle.

Comment fixer une balancelle pour bébé ?

Choisissez une balancelle qui ne se déplace pas quand l’enfant se balance. La balancelle doit être impérativement bien stable pour être utilisée en toute sécurité. Choisissez une balancelle qui a une bonne sangle sécurisée et qui empêche le petit de glisser. Assurez-vous que votre petit ne s’endorme pas trop longuement sur la balancelle.

Ne permettez à personne d’autre que vous ou son père de le secouer, surtout si vous avez des enfants plus âgés que lui. Ne le secouez jamais violemment, peu importe à quel point vous êtes en colère. Ne le laissez pas toujours sur la balancelle, votre enfant a besoin de dormir sur le dos ou sur le ventre, et après avoir appris à ramper, laissez-lui un peu de liberté et de mouvement.

Quel sont les conseils à suivre ?

Si vous êtes dans la cuisine et que vous voulez qu’il soit avec vous sur la balancelle, laissez-le se balancer, surtout après avoir un peu grandi. Veillez juste à bien serrer la ceinture, comme ça, vous êtes sûr que votre enfant ne risque pas de tomber du portique.

Laissez-le parfois s’asseoir sur son portique sans se balancer et communiquez avec lui en chantant et en parlant, évitez en même temps de le bercer pour qu’il ne prenne pas l’habitude de pleurer quand vous arrêtez. Présentez-lui d’autres moyens de se calmer, comme le massage, le bain, le chant, etc.

A lire également