L’or est un métal très précieux, il convient donc de discerner toute forme de fourberie qui passe peut-être sous vos yeux. En effet, pas facile de reconnaitre l’or pur pour un amateur. Si la solution la plus fiable revient donc de l’apporter à un expert en or, voici tout de même quelques astuces qui pourront vous aider à différencier le faux du vrai.

Ces techniques fonctionnent sur un achat neuf mais aussi et surtout pour les achats d’occasions. Un achat neuf vous allez avoir un certificat d’authenticité mais pas pour un achat d’occasion. Pour cette raison, nous vous invitons à lire la suite. 

Appliquer la technique de morsure

Si d’habitude on voit ce type d’essai dans les films alors, sachez que c’est un test avéré. Toutefois, il faut savoir que la technique de morsure n’est pas trop l’idéal pour deviner la pureté de l’or en question. En théorie, plus le métal est mou plus il est pur. Autrement dit, plus l’or n’est pas dur, plus il est pur et non plaqué. En bref, si vous remarquez une trace de morsure, soit l’or est pur soit c’est du plomb plaqué or. La conclusion est que si le bijou n’a pas de morsure, c’est qu’il est faux.

Si vous voulez être sûr d’acheter des bijoux d’un qualité remarquable, le mieux est de faire confiance à des bijouterie locale, productrices de leurs bijoux comme : https://www.manoza.fr/

Réaliser un test magnétique

Le test magnétisme est la méthode la plus courante et la plus simple à mettre en œuvre pour tester la pureté de l’or. Plus simple que jamais, vous devez juste placer le métal à côté de l’aimant. Si ce dernier est attiré par l’aimant en question c’est qu’il est contrefait. Effectivement, vous l’aurez sans doute compris, l’or pur n’est pas attiré par l’aimant. Toutefois, le fait qu’il ne soit pas attiré par un aimant ne veut certainement pas assurer sa pureté et son authenticité. Utilisez tout de même de gros aimants venant de magasins de bricolages pour garantir le résultat.

Un test à l’acide nitrique

La méthode à l’acide nitrique est généralement œuvrée par les experts en métal. Avant de l’effectuer, faites très attention et respectez toutes les mesures de sécurité. Bref, dans un récipient en acier inoxydable, versez de l’acide nitrique et mettez le bijou en or jusqu’à obtention de réactions chimiques. Quoique, si le résultat est vert ou blanc alors le bijou en question est en or plaqué. Par ailleurs, si le bijou n’émet aucune réaction alors celui-ci est pur.

Tester avec de la céramique

Avant d’entamer cette méthode, il faut faire attention puisque votre plaque céramique risque d’être rayée malgré le fait que la céramique est l’un des matériaux qui résistent le plus aux frottements. Ainsi, pour éviter de rayer votre plaque céramique, procurez-en une non émaillée. Pour procéder au test, glissez le métal sur la surface. Ensuite, il faut gratter le bijou sur la surface de la plaque en céramique en question. Le bijou est faux ou fait d’un alliage indéterminé s’il laisse une marque noire. Quant au vrai bijou en or, il laisse une friction dorée sur la plaque. Il faut tout de même considérer que la réalisation de ce test fragilise le bijou.

Le test avec du nettoyant en chiffon

Le test avec un chiffon est la technique d’authentification la plus simple. Avec quelques frottages, le faux or laissera derrière lui une trace dorée. L’eau de javel est également une meilleure alternative pour tester la pureté de l’or. Mettez le métal dans l’eau de javel pendant au moins 24 heures. Si vous constatez de l’oxydation alors le bijou en or est plaqué. Dans le cas où il ne présenterait aucune réaction alors l’or est pur.