Le crépitement de votre cheminée ne peut durer qu’avec le bon bois de chauffage. Selon votre situation, vous ne savez jamais si votre bois de chauffage contient des insectes cachés, comme des termites, ou s’il est trop humide. Nous vous expliquons comment vous pouvez assurer votre sécurité et celle de votre maison, et comment bien stocker votre bois.

Comprendre le séchage du bois

Si vous avez mis la main sur des bûches fraîchement coupées, soyons clair, elles ne seront pas prêtes à brûler. Le bois de chauffage a besoin de temps pour vieillir et sécher. Si vous le brûlez avant qu’il ne soit prêt, vous risquez de produire une accumulation importante de créosote dans votre cheminée. De plus, la combustion de bois frais produit moins de chaleur et de flammes, et se consume très vite. Vous devez laisser votre bois de chauffage au moins 6 mois pour qu’il durcisse et réduise son taux d’humidité pour une meilleure combustion, mais les différentes essences de bois de chauffage durcissent à des vitesses différentes.

Lorsque vous achetez du bois, assurez-vous qu’il est âgé et sec, sans écorce. A défaut, il faudra prévoir une saison complète de séchage, idéalement dans un abri-bûches. Le bois acheté devrait être utilisable immédiatement si le vendeur l’a déjà fait vieillir correctement. Pour effectuer un test rapide, cognez deux morceaux l’un contre l’autre. Un craquement fort et creux signifie que le bois est sec, tandis que le bois humide aura un son terne.

Le meilleur endroit pour stocker le bois de chauffage

Vous pouvez être inspiré par d’innombrables images et designs de stockage de bois de chauffage à l’intérieur de la maison dans une vieille étagère, une étagère en métal… Mais la meilleure façon de stocker du bois de chauffage, c’est de ne pas le stocker à l’intérieur. C’est vrai, c’est un peu contre intuitif, mais c’est le meilleur conseil que nous pouvons vous donner. Même si c’est pratique, vous prenez le risque de faire entrer dans votre maison diverses insectes telles que des araignées, des fourmis et des termites, ainsi que des moisissures potentielles. En règle générale, vous ne devez pas stocker de bois près des fondations de votre maison, au cas où il y aurait des termites. De plus, si vous gardez du bois frais à l’intérieur dans un endroit étroit, il ne pourra pas recevoir l’air dont il a besoin pour sécher correctement, ce qui peut entraîner la pourriture des bûches et la formation de moisissures autour des murs.

Il est préférable de conserver votre bois à l’extérieur, dans un endroit sec et aéré. Pour empiler votre bois, laissez un peu d’espace par rapport au mur afin que le bois puisse bénéficier d’une bonne circulation d’air derrière lui. Essayez de garder le bois à une distance d’au moins 6 mètres des portes et des fenêtres pour éviter que les insectes ou autres rongeurs ne s’y introduisent. Faire vieillir correctement vos bûches est l’une des meilleures façons d’entretenir une cheminée à bois.

Empilez correctement votre bois de chauffage

Pour empiler le bois de chauffage, il ne suffit pas de faire un gros tas. Pour le bois de chauffage qui n’est pas complètement sec, empilez les bûches côté écorce vers le bas. Cela permet à l’humidité de s’évaporer du bois. Cependant, une fois qu’elles ont vieilli, stockez-les côté écorce vers le haut, car l’écorce agit comme un bouclier naturel contre la pluie et la neige. Essayez de faire des piles de bois d’une longueur inférieure à 1,2 mètre et veillez à ce que l’air circule entre chaque bûche. Si les bûches du milieu sont moins aérées, elles risquent de pourrir au lieu de vieillir.

Assurez-vous que votre lieu de stockage est sec, bien ventilé et qu’il ne sera pas mouillé. La dernière chose que vous voudriez faire est d’inverser votre processus de séchage. Si vous souhaitez vraiment que les bûches de bois de chauffage soient esthétiques dans votre maison, il est préférable d’acheter des bûches artificielles ou des bûches compressée pour la décoration et de laisser les vraies bûches vieillir à l’extérieur.