Bienvenue sur clicdanstaville.fr, votre web média de référence

a
impact de l'IA sur le marché de l'emploi
29 mars 2023

L’émergence de l’intelligence artificielle : un défi pour le marché de l’emploi

L’intelligence artificielle (IA) est devenue une réalité qui s’impose dans notre quotidien. Elle se développe rapidement et son impact sur les emplois et les tâches accomplies par les travailleurs ne cesse de croître.

La technologie a toujours modifié en profondeur le monde du travail, mais avec l’avènement des robots intelligents, des systèmes d’apprentissage automatique et des modèles d’IA interactifs comme ChatGpt (basé sur Gpt-3.5 puis Gpt-4), ces changements sont plus rapides et plus importants que jamais.

Des secteurs d’activité particulièrement touchés par l’IA

Dans cette partie, nous allons examiner les secteurs d’activité qui sont particulièrement touchés par l’IA et discuter des implications de ces changements pour le marché de l’emploi. Il est important de noter que cette liste comporte les secteurs impactés en général, aussi bien en négatif au niveau de l’emploi qu’en positif. En effet, bien que l’impact de l’IA sur le marché de l’emploi puisse sembler négatif, il est important de reconnaître que l’IA peut également créer de nouveaux emplois et améliorer la qualité de vie des travailleurs en automatisant certaines tâches pénibles et répétitives et en allant encore plus loin dans certaines analyses par exemple.

  • La santé : l’IA est de plus en plus utilisée dans le domaine médical pour aider les professionnels de santé à diagnostiquer des maladies, à identifier des traitements personnalisés et à améliorer la recherche clinique. Les robots sont également utilisés pour assister les chirurgiens lors d’opérations.
  • L’agriculture : l’IA et les robots sont utilisés pour optimiser la production agricole en surveillant les cultures, en identifiant les maladies et en effectuant des traitements de manière autonome. Cela peut réduire les coûts et augmenter la productivité.
  • Les services clients : les chatbots et les agents virtuels sont de plus en plus utilisés pour répondre aux demandes des clients. Ils sont capables de traiter des volumes importants de demandes et peuvent offrir une expérience client plus rapide et plus personnalisée.
  • Les ressources humaines : l’IA est utilisée pour trier les CV et effectuer des pré-sélections pour les recrutements. Les chatbots peuvent également être utilisés pour répondre aux questions des candidats et faciliter le processus de recrutement.
  • L’éducation : l’IA peut être utilisée pour personnaliser l’apprentissage et aider les enseignants à évaluer les progrès des élèves. Elle peut également être utilisée pour développer des programmes d’apprentissage en ligne.
  • La sécurité : l’IA peut être utilisée pour surveiller les infrastructures critiques, comme les centrales nucléaires ou les réseaux de transport, pour détecter les intrusions et les menaces potentielles.
  • L’assurance : l’IA peut être utilisée pour évaluer les risques et déterminer les primes d’assurance en fonction des données des clients.
  • Les médias et le divertissement : l’IA peut être utilisée pour créer des contenus personnalisés pour les utilisateurs, pour recommander des contenus en fonction des préférences des utilisateurs et pour faciliter la création de nouveaux contenus.
  • Les services juridiques : l’IA peut être utilisée pour effectuer des recherches juridiques, analyser des documents et prédire l’issue de certains litiges.
  • Les services publics : l’IA peut être utilisée pour optimiser la gestion des villes intelligentes en surveillant la circulation, la sécurité, la gestion des déchets, la consommation d’énergie et d’eau.
  • L’industrie de la mode : l’IA peut être utilisée pour créer des designs personnalisés en fonction des préférences des clients et pour optimiser les processus de production.
  • Les services bancaires : l’IA peut être utilisée pour évaluer le risque de crédit, pour détecter les fraudes et pour améliorer l’expérience client.
  • Les voyages et le tourisme : l’IA peut être utilisée pour recommander des destinations en fonction des préférences des clients, pour faciliter les réservations et pour offrir des expériences de voyage personnalisées.

En somme, l’IA est en train de transformer de nombreux secteurs d’activité, tant en supprimant certains emplois qu’en en créant de nouveaux et en améliorant les conditions de travail pour les employés existants. Dans la partie suivante, nous allons examiner de plus près ces transformations, en nous concentrant sur les emplois qui sont supprimés, créés ou transformés par l’IA. Nous verrons que ces changements sont complexes et qu’ils ont des implications importantes pour le marché de l’emploi et la société en général.

Les transformations des emplois sous l’effet de l’intelligence artificielle

transformations des emplois sous l'effet de l'intelligence artificielle

Maintenant que nous avons vu que l’intégration croissante de l’intelligence artificielle dans le monde professionnel a de multiples conséquences sur les emplois, qu’il s’agisse de la création, de la transformation ou de la disparition de certains postes, nous allons examiner ces 3 cas en détails.

Des emplois supprimés par l’IA et les robots

L’arrivée de l’IA et des robots sur le marché du travail a déjà commencé à transformer de nombreux emplois. Certains métiers risquent d’être purement et simplement supprimés, car ils peuvent être automatisés grâce à l’IA et aux robots.

Voici quelques exemples d’emplois qui pourraient être menacés dans les années à venir :

  1. Les ouvriers d’usine : les robots peuvent effectuer certaines tâches de production plus rapidement et plus efficacement que les travailleurs humains. Les ouvriers d’usine sont donc particulièrement vulnérables aux suppressions d’emplois.
  2. Les chauffeurs : avec l’arrivée des véhicules autonomes, les emplois de conducteurs de camions, de taxis et de bus pourraient être menacés.
  3. Les opérateurs de centre d’appels : les chatbots et autres outils d’IA peuvent gérer de plus en plus de demandes de clients sans l’intervention d’un opérateur humain.
  4. Les assistants administratifs : l’IA peut automatiser certaines tâches de traitement de données, comme la saisie de données et la rédaction de rapports.
  5. Les caissiers : avec le développement de la caisse automatique, les emplois de caissiers dans les supermarchés pourraient être menacés.

La suppression d’emplois n’est pas une conséquence inévitable de l’IA et des robots. En effet, comme nous allons le voir dans la partie suivante, de nouveaux emplois peuvent être créés dans d’autres domaines mais nouveaux emplois nécessitent souvent des compétences et des qualifications différentes de celles requises pour les emplois supprimés, ce qui peut rendre la transition difficile pour certains travailleurs.

La création de nouveaux emplois grâce à l’intelligence artificielle

L’IA peut également créer de nouveaux emplois, en particulier dans les domaines qui nécessitent des compétences en informatique et en analyse de données.

Voici quelques exemples d’emplois qui pourraient être créés grâce à l’IA :

  1. Les data scientists : les algorithmes d’IA génèrent de grandes quantités de données, qui doivent être traitées et analysées par des data analysts. C’est un domaine en forte croissance, n’hésitez donc pas à suivre une formation de data scientist pour être au cœur des IAs.
  2. Les développeurs d’IA : la conception et la programmation d’algorithmes d’IA nécessitent des compétences spécialisées en informatique et en mathématiques.
  3. Les experts en sécurité de l’IA : l’IA peut être vulnérable aux attaques et aux piratages, ce qui nécessite des professionnels de la sécurité pour protéger les systèmes d’IA.
  4. Les spécialistes en expérience utilisateur : l’IA peut être utilisée pour améliorer l’expérience client, mais cela nécessite des professionnels pour concevoir et mettre en œuvre des interfaces utilisateur intuitives.
  5. Les consultants en transformation numérique : les entreprises ont besoin de conseils pour mettre en œuvre et intégrer l’IA dans leurs processus, ce qui crée une demande pour des experts en transformation numérique.

Il est important de noter que de nombreux nouveaux emplois créés grâce à l’IA exigent des compétences spécialisées et une formation supplémentaire. Les travailleurs doivent donc se former et se reconvertir pour s’adapter aux nouveaux défis du marché de l’emploi. En outre, il est essentiel de s’assurer que les avantages de l’IA soient partagés équitablement entre tous les travailleurs, afin de réduire les inégalités et de favoriser une transition juste vers une économie de l’IA.

La transformation des emplois existants

Par ailleurs, pour de nombreux travailleurs, l’intelligence artificielle n’est pas synonyme de remplacement, mais plutôt de collaboration entre l’homme et la machine. Certaines tâches peuvent être automatisées ou effectuées plus efficacement avec le support de l’AI. Cela signifie que les travailleurs doivent acquérir de nouvelles compétences et s’adapter aux nouvelles exigences du marché du travail.

Voici quelques exemples de transformations d’emplois qui pourraient survenir grâce à l’IA :

  1. Les professions de la santé : l’IA peut être utilisée pour aider les professionnels de la santé à diagnostiquer les maladies, à planifier les traitements et à suivre les progrès des patients. Cela peut permettre aux professionnels de la santé de se concentrer davantage sur la prise en charge des patients et de réduire la charge administrative.
  2. Les professionnels de la finance : l’IA peut être utilisée pour automatiser certaines tâches de routine, telles que la saisie de données et la vérification des informations. Cela permet aux professionnels de la finance de se concentrer sur des tâches plus complexes, telles que l’analyse de données et la prise de décisions stratégiques.
  3. Les travailleurs du service client : les chatbots et les assistants vocaux d’IA peuvent être utilisés pour répondre aux demandes des clients, ce qui réduit la charge de travail des travailleurs du service client. Cela signifie que les travailleurs doivent acquérir des compétences supplémentaires pour gérer les demandes plus complexes qui ne peuvent pas être traitées par l’IA.
  4. Les travailleurs de l’industrie manufacturière : l’automatisation de la production grâce à l’IA signifie que les travailleurs doivent acquérir de nouvelles compétences pour surveiller et entretenir les machines, plutôt que d’effectuer des tâches manuelles.

De nombreux travailleurs peuvent se sentir menacés par ces transformations d’emplois et peuvent avoir besoin de formation supplémentaire pour s’adapter aux nouvelles exigences du marché du travail.

Les gouvernements et les entreprises doivent donc travailler ensemble pour assurer une transition juste vers une économie de l’IA, en offrant des formations et des programmes de reconversion pour les travailleurs qui ont besoin de nouvelles compétences.

L’adaptation des travailleurs face à la montée de l’intelligence artificielle

formation pour intégrer l'IA dans son travail

Pour tirer parti de l’évolution technologique et éviter l’obsolescence professionnelle, il est essentiel que les travailleurs s’adaptent et développent de nouvelles compétences.

La formation continue : une nécessité pour rester compétitif

Se former tout au long de sa carrière est devenu indispensable pour évoluer professionnellement et faire face aux changements du marché. Les travailleurs doivent être en mesure d’apprendre continuellement et d’acquérir de nouvelles compétences, notamment dans le domaine de l’informatique et de la programmation.

L’apprentissage de la collaboration homme-machine

Il est également crucial de savoir collaborer avec les systèmes d’IA et d’utiliser efficacement ces outils afin d’améliorer la productivité et la qualité du travail. La capacité à travailler avec des machines intelligentes et autonomes devient ainsi une compétence importante à maîtriser pour de nombreux emplois.

Développer ses compétences humaines face à l’IA

Enfin, certains aspects du travail ne peuvent pas être reproduits par les machines, quelle que soit leur sophistication. C’est pourquoi il est important de développer des compétences spécifiquement humaines, comme la créativité, l’intelligence émotionnelle, la communication interpersonnelle ou encore l’esprit critique.

Le rôle des entreprises et des gouvernements face à l’évolution de l’emploi liée à l’intelligence artificielle

Les acteurs économiques et politiques ont un rôle majeur à jouer pour accompagner les travailleurs dans cette transition vers une économie toujours plus marquée par l’intelligence artificielle.

Investir dans la formation et le développement des compétences

Les employeurs doivent veiller à offrir à leurs salariés des opportunités de formation continue, ainsi qu’un accompagnement personnalisé pour s’adapter aux évolutions technologiques. Les gouvernements peuvent également soutenir ces initiatives en développant des programmes de formation adaptés et en incitant financièrement les entreprises à investir dans le capital humain.

Repenser les politiques sociales et d’emploi

Face au bouleversement des emplois causé par l’IA, il est important que les gouvernements réexaminent leur politique sociale et d’emploi. Cela peut passer par la mise en place d’un revenu universel pour garantir un minimum de revenus à tous les citoyens ou encore par des mesures visant à faciliter la mobilité professionnelle et géographique.

En conclusion, si l’intelligence artificielle a déjà profondément modifié le marché du travail et continuera de le faire, elle offre également de nouvelles opportunités pour les travailleurs qui sauront s’adapter et développer de nouvelles compétences. Il appartient dès lors aux entreprises, aux gouvernements et aux individus de travailler ensemble pour tirer parti de ces changements tout en limitant les effets négatifs potentiels sur l’emploi.

A lire également :