Puis-je assurer le scooter de mon fils à mon nom ?

Conçues plus particulièrement pour la ville, les deux-roues, c’est-à-dire la moto et scooter nécessitent obligatoirement une assurance. L’assurance permet de rouler en toute sérénité et d’assurer que tout soit en règle. Découvrez comment fonctionne une assurance scooter et si vous pouvez mettre votre assurance au nom d’une autre personne et vice versa.

Comment fonctionne une assurance pour scooter ?

Avant de faire un devis pour assurer votre scooter, il est nécessaire de connaître les différents types d’assurances et quelle assurance scooter choisir parmi les nombreuses offres. Nous distinguons quatre types d’assurances :

Assurance au tiers

L’assurance au tiers ou assurance responsabilité civile est la seule qui est obligatoire légalement. Si le conducteur du véhicule est responsable d’un accident, l’assurance couvre les dommages qu’ils soient matériels ou corporels. Et ce, qu’importe le prix. La garantie couvre également le passager.

Assurance au tiers étendu

Cette assurance est appelée aussi tiers confort ou intermédiaire. Cette assurance complète l’assurance obligatoire, mais rajoute cependant des dommages. Des dommages qui peuvent être causés par votre scooter. L’assurance au tiers étendu inclut le vol et l’incendie. L’assurance inclut le bris de glace ou des phares.

Assurance tous risques

L’assurance tous risques couvre, en plus des assurances précédentes, les dommages causés à votre véhicule. En outre, cette assurance couvre aussi vos effets personnels tels que le casque, les gants, etc.

Assurance individuelle pilote

Si les trois assurances citées ci-dessus peuvent couvrir les dommages du scooter, l’assurance individuelle pilote en revanche couvre les dommages corporels du conducteur. En cas d’accident, responsable ou non, l’assurance va vous rembourser les frais médicaux restant à votre charge (prix exact), les pertes de revenus si jamais il y a eu un arrêt de travail, et un éventuel capital d’invalidité.

Assurance au nom de la personne

C’est bien là la particularité des assurances scooter. Contrairement aux assurances dédiées aux quatre roues, le contrat stipule que seul le conducteur est souscrit à l’assurance. Toutefois, le contrat ne fait pas mention que seul le conducteur peut prendre le guidon. Le conjoint, la conjointe, le mineur sont en droit d’utiliser le véhicule à deux roues. Mais leur nom ne figure pas dans le contrat d’assurance.