e-cigarette santé

cigarette électronique et effets secondaires ?

par | Déc 17, 2021

La cigarette électronique est souvent utilisée lorsqu’une personne veut arrêter de fumer. La plupart des vapoteurs débutants se demandent toujours si vapoter n’est pas dangereux. Il existe même des gens qui sont réticents à l’idée de vapoter de peur que la vapeur de la cigarette électronique nuise comme la fumée d’une cigarette classique. Faisons donc le tour d’horizon des effets secondaires de l’e-cigarette.

Le e-liquide et ses contre-indications

Pour ne pas nuire à votre santé, le vapotage, notamment la consommation d’e-liquide à nicotine, présente une contre-indication pour certaines personnes. En effet, les non-fumeurs, les individus présentant une réaction allergique à la nicotine ainsi que les femmes enceintes ou allaitantes ne sont pas autorisés à vapoter. Etant une solution pour commencer un sevrage tabagique, il est plus judicieux de demander l’avis d’un médecin avant de prendre cette décision. Le suivi d’un professionnel est le meilleur moyen de parvenir à arrêter la consommation de cigarettes. Les professionnels affirment que la vape du vaporisateur (fumée) est moins nocive que la fumée d’une cigarette combustible à 95 %. Les personnes sujettes à des problèmes pulmonaires se doivent également d’éviter la cigarette électronique sous peine d’amplifier les maladies.

Les dangers de la nicotine hors dose

La nicotine contenue dans l’e-liquide d’une cigarette électronique peut présenter des dangers pour la santé lorsqu’elle est consommée en sous-dose. En effet, il a été démontré que la nicotine est une substance susceptible d’entrainer la dépendance chez le fumeur. L’arrêt de consommation de la nicotine peut occasionner un manque qui se traduit par des effets indésirables tels que l’insomnie, le stress, l’irritabilité… Le fait de prendre une cigarette électronique offre aux vapoteurs la possibilité de poursuivre la consommation de la nicotine et réduit les gênes occasionnées par les effets secondaires. Il est considéré comme étant un moyen de sevrage tabagique progressif.

À l’inverse du sous-dosage, le surdosage de la nicotine présente également des effets néfastes pour la santé. Effectivement, les personnes prenant une dose élevée de nicotine peuvent avoir des maux de tête, des palpitations, des malaises et des vertiges, des insomnies, des nausées, une sècheresse buccale, des maux de ventre et de la fatigue. Il est important de savoir que le dosage de nicotine maximal autorisé contenu dans l’e-liquide d’une e-cigarette en France est de 20 mg/ml. Il est donc interdit de fumer la cigarette électronique en parallèle avec la cigarette combustible et les substituts nicotiniques (chewing-gum, patchs, etc.). L’idéal est de choisir le dispositif qui vous convient et s’en tenir à la prise d’un seul élément.

Les allergies provoquées par l’e-liquide

Il est aussi possible de présenter des réactions allergiques avec l’e-liquide, mais elles se font rares. Ce phénomène est généralement déclenché par la sensibilité du vapoteur au propylène glycol. Il est à noter que cette substance fluide constitue la majorité des produits de vape. Vous reconnaitrez facilement les signes d’une allergie au propylène glycol par la bouche sèche, les nausées, les éruptions cutanées, les douleurs abdominales et celles dans les oies respiratoires y compris dans les poumons. Lorsqu’une allergie à cette substance n’est pas rapidement traitée, elle prendra une forme grave qui nécessite une hospitalisation. Dans la mesure où vous présentez une hypersensibilité au propylène glycol, vous pouvez opter pour un e-liquide au végétol mélangé avec de la glycérine végétale pour continuer à vapoter avec une e-cigarette. Cette solution offre la possibilité de profiter d’une transition plus douce. Toutefois, vous devez savoir que cette substance demande l’usage d’une cigarette électronique puissante.

Les autres sensations ressenties au moment du vapotage

Les vapoteurs ayant une gorge sensible et fragile sont souvent exposés à des maux de gorge. La sensation du hit agresse l’arrière-bouche sensible. Pour éviter ce genre de problèmes, il est plus judicieux d’adapter le matériel. En effet, vous pouvez tirer parti de la vape lorsque le propylène glycol n’est pas trop chauffé et le hit devient raisonnable. L’usage des e-cigarettes à tirage MTL est le plus adapté à cette solution. Il est aussi possible de ressentir un picotement, une brûlure ou un grattement de la gorge au moment de la prise d’une cigarette électronique suite à un mauvais réglage du vaporisateur. Pour remédier cela, vous avez la possibilité d’augmenter la valeur de la résistance afin d’avoir une vape serrée. La toux accompagne généralement le mal de gorge, mais elle disparait au bout de quelques jours.

Durant la période de sevrage, il est aussi possible d’avoir des gencives qui saignent. Le tabac de la cigarette classique a effectivement fragilisé vos gencives et vos dents. Au moment où vous arrêtez d’en prendre, ils saignent, mais petit à petit, ils vont être en meilleure santé et les dents vont devenir plus blanches. Outre le saignement, la cigarette électronique peut également être accompagnée d’une prise de poids dû au fait que votre corps recouvre son métabolisme naturel. Pour ne pas risquer d’avoir un excès de poids, il est donc conseillé d’éviter les grignotages.

Certes, la cigarette électronique présente des effets secondaires, mais ils sont minimes, passagers et peuvent être limités. Avant de prendre la décision de substituer la cigarette combustible à l’e-cigarette, il est vivement conseillé de demander l’avis d’un professionnel de santé.

A lire également